Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 14:02
 J’avais entendu parler de Mama Boni et de Pétro, prêtres guérisseurs 6 mois auparavant lors d’un voyage en Tanzanie. Le récit qui m’en avait été donné ne pouvait que susciter la curiosité. Petro avait sauvé d’une mort certaine le fils d’un ami à moi d’une façon assez spectaculaire !

Mon ami était dans un camp près du Kilimandjaro lorsqu’une femme a été prise d’une crise de folie dans la nuit. Parti avec cette malade et deux autres collègues en voiture, il avait finalement décidé de les laisser aller seuls chez le guérisseur Pétro. Une fois arrivé sur place, Petro s’est occupé de la jeune femme en crise puis a demandé aux deux personnes de faire venir le lendemain sans faute la personne qui avait quitté leur voiture. N’ayant rien signalé de tel, ils ont été très impressionnés que cet homme ait vu qu’une quatrième personne était dans le véhicule. Après avoir insisté auprès de mon ami afin qu’il se rende le lendemain chez Petro, tous sont retournés chez le guérisseur.

Celui-ci a alors déclaré à Moses, mon ami, que son fils était en grande souffrance et qu’il fallait intervenir rapidement sinon il allait mourir. Petro a donc décidé de se rendre à Arusha (à 50 km) afin de venir en aide au jeune homme qui effectivement était très mal. Grâce à ses incantations durant plusieurs jours, il a remis sur pied le fils de mon ami qui a été très impressionné de tant de pouvoirs. Petro a une grande réputation, c’est un prêcheur qui se déplace beaucoup pour soigner des malades dans le pays. Moses est resté en contact avec Petro puis il a connu Mama Boni, une guérisseuse qui vit dans un petit village perdu à l’ouest de Kilimandjaro. Celle-ci serait également dotée de sérieux pouvoirs d’après plusieurs de mes amis ici. Il s’agit de « spiritual healing » soit de l’énergie spirituelle.



VISITE CHEZ LA GUERISSEUSE

Comme je souffre depuis plusieurs mois d’une sérieuse tendinite, nous décidons d’aller la voir pour me soigner. Là encore, les récits sont surprenants : deux personnes qui avaient des lunettes sont capables de lire maintenant avec leurs yeux, une autre s’est fait soigner une jambe malade et les visiteurs se succèdent dans sa petite maison. On me parle de Dieu, de prières et de guérissons miracles et j’avoue que je reste septique mais demande à voir et à essayer. Sur la route, je me fais expliquer un peu le parcours de cette guérisseuse étonnante et j’apprends qu’elle est divorcée, qu’elle a affronté une vie très difficile jusqu’au moment où elle reçoit une révélation de Dieu qu’elle aurait un don pour aider son prochain. De ce jour là, elle a commencé à prier pour soigner les personnes dans le besoin (apparemment avec succès).

Nous arrivons dans un petit village très animé. Une piste rouge traverse des petites échoppes de bric et de broc, puis nous obliquons sur la gauche. On se gare et une femme vient à notre rencontre. Nous la saluons avec les présentations d’usage puis elle nous conduit chez elle et nous demande de nous installer. Nous entrons dans une petite pièce avec plusieurs canapés qui se font face et des fauteuils sur le côté. Tout le monde s’assoit et Mama Boni s’installe dans son fauteuil et commence à parler avec mon ami et demande des nouvelles des uns et des autres. Nous sommes 5 en tout mais je suis la seule « mzugu » blanche à venir ici.

Elle prend le temps de papoter puis se concentre sur nous depuis son fauteuil. Elle parle alors de ce quelle ressent qui se dégage des uns et des autres. Elle demande qui est celui qui a des aigreurs d’estomac, puis celui qui a des problèmes aux jambes etc Elle me regarde très fixement par moments (un peu flippant) et me dit que j’ai du mal à respirer (ce qui est vrai), que j’ai mal en bas du dos (oui tout à fait j’ai les lombaires un peu bloquées) puis bien sur au bras mais c’est évident puisque j’ai le bras en attelle. Elle demande plus d’infos sur moi et mes maux en swahilli et je détaille à mon voisin de canapé, francophone, qui traduit mes propos. Elle nous laisse ici et part avec Moses à l’extérieur en nous disant que nous bénéficions déjà des bonnes vibrations de la maison. Le temps passe, on discute tous ensemble. Je les connais bien, certains depuis 5 ans. On parle alors politique et j’explique la situation en France, ils me posent des questions et on discute avec animation quand Mama Boni revient au moins 40 minutes plus tard.

DES INCANTATIONS POUR UNE GUERISON

Elle s’installe alors encore dans son fauteuil, puis après avoir à nouveau capté nos douleurs, elle se lève et démarre ses incantations, personne par personne tout en touchant les endroits malades. Elle se met à parler fort et répète toujours les mêmes choses, de plus en plus fort. Elle s’en étouffe tellement elle parle vite et doit reprendre sa respiration par moments pour continuer. Arrivée vers moi, même chose, elle me prend le bras et appuie fort en déclamant ses incantations. Elle le fait aussi sur les yeux (qui me piquent beaucoup ce jour là) pour me « rendre la vue ». Elle crie fort et c’est impressionnant pour moi vu que je ne comprends pas ce qu’elle dit. Bref, je baille à trois reprises et elle a l’air de trouver ça bien. On repart donc tous plusieurs heures après en espérant que cela va nous améliorer la santé ; Les autres ont l’air d’y croire à fond, ils sont tous de toute façon très croyants et pratiquants à part Rashid qui lui, est musulman. Je constate que mon nez est débouché et que je respire mieux. Mon bras me fait moins mal mais ce n’est pas guéri. Quant aux yeux cela me fait plutôt rire car je ne crois pas du tout qu’elle puisse m’éviter de mettre des lunettes pour y voir. Tous sont pourtant convaincus que c’est ce qui va se passer puisqu’ils ont déjà vu le cas.



Je suis quand même contente de cette amélioration et j’enlève même mon attelle au retour. Devant ce bon résultat, nous décidons d’y retourner le lendemain mais en précisant que nous n’avons pas beaucoup de temps afin de ne pas y rester des heures. Nous partons cette fois-ci avec un autre ami qui n’était pas là la veille, Moses et moi-même. Elle me demande de mes nouvelles et je dis que mes yeux sont toujours les mêmes, que mon bras me fait moins mal et que mon nez est débouché ;

Je ressens effectivement des choses bizarres quand on est dans la maison et lorsqu’elle commence à se concentrer, je n’arrête pas de bailler ! Elle me dit que c’est le signe que cela va aller mieux. Arrivent alors deux femmes du village et un bébé. Elle les fait s’asseoir dans la même pièce, dans les fauteuils et parle avec elles. Elle devine l’objet de leur visite. Nous repartons deux heures après, je lui laisse un peu d’argent en remerciement et elle promet qu’elle continuera à prier pour moi. Sur le moment, je suis assez satisfaite car je ne souffre plus de l’épaule ni du bras. Je ne me fais pas d’illusion sur ma capacité à lire sans lunettes et tant mieux car j’aurais été déçue…
En tous cas mes amis y croient très fort et sont persuadés que si cela ne fonctionne pas c’est parce que je ne suis pas croyante comme eux. Pourtant j’ai tenté l’expérience avec une grande ouverture d’esprit et ne demandait qu’à me laisser convaincre. Je suis malgré tout convaincue que Mama Boni possède un don, qu’elle est une sorte de voyante-magnétiseuse et qu’elle soigne effectivement pas mal de personnes. J’ai été soulagée de ma douleur durant plusieurs jours mais elle est revenue. J’ai toujours besoin de lunettes pour lire mais peut-être devrais-je y retourner lors d’un prochain séjour dans la région ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : En safari avec Liza
  • En safari avec Liza
  • : Liza parcourt régulièrement le monde et nous fait part de ses coups de coeur, notamment en Afrique de l'Est ! Partez en safari avec Liza !
  • Contact

Partez en safari avec Liza !

Jambo ! (bonjour)

"En safari avec Liza" est consacré aux safaris en Afrique !

J'ai eu l'idée de ce blog lors d'un de mes nombreux voyages en Tanzanie que je parcours depuis 2003 ; Comme j 'ai la chance de visiter régulièrement cette partie du monde, découvrant de nombreux endroits admirables, j'ai pensé partager un peu de cette expérience avec vous.

 

Liza-en-safari.JPG
Ici, vous trouverez mes mes coups de coeur,  des portraits, des coups de gueule, des rencontres, des conseils de voyages, des informations sur l'Afrique de l'Est, des visites commentées de lodges et camps, quelques textes, photos et vidéos (à venir) consacrés aux safaris.

En shahilli, la langue locale, safari signifie voyage ...et Karibu signifie : Bienvenue !

 

Bonne lecture ! Liza



 

Recherche

Guide de safari indépendant

Vous êtes un groupes d'amis, une famille qui aime voyager ensemble pour se créer des souvenirs inoubliables ? Vous recherchez une formule de safaris pas chère mais tout en ne sacrifiant pas à la qualité ?


Alors je vous conseille Moses, guide de safari avec plus de 25 ans d'expérience.

 

Moses vous conduira sur les pistes de Tanzanie tout en vous faisant vivre de grandes émotions ! Safaris dans les parcs du Nord : Manyara, Ngorongoro, Serengeti, Tarangire, parc national d'Arusha, de Mkomazi mais aussi découvertes hors des sentiers battus, rencontres avec les populations, randonnée de une demi-journée à plusieurs jours. Il organise pour vous le camping avec tout le matériel nécessaire, vous n'avez qu'à prendre vos sacs de couchage !

 

Contactez Moses : moses.tanzania@yahoo.com

recommandé par de nombreux voyageurs.


Réceptif 100% Tanzanie

Multichoice safaris Ltd. est basé à Arusha en Tanzanie depuis 1990. Petite structure dirigée par Hillary Mwanga, cette compagnie est une référence en matière de tourisme équitable. C'est la première compagnie à introduire sur le marché français des marches et rencontres avec les populations locales. Son point fort : une grande écoute et la qualité du service.

Ses guides de safari, très expérimentés et bons conducteurs font référence. Je le recommande donc chaudement.

Pour tout safari en lodges ou camps de toile luxe :

contact@multichoice-safaris.com

Villa à louer face Océan Indien

Après un safari ou pour un séjour balnéaire sur l'Océan Indien, la Villa Choba Bay vous accueille dans un cadre tropical magnifique sur un terrain de 2 hectares...face à l'Océan Indien. Petite plage privée, super relaxant. Découvrez la région de Pangani encore vierge du tourisme de masse et appréciez comment était Zanzibar il y a 40 ans !

Location en self-contained ou bien hébergement en demi-pension.

Contacts : chobabay@yahoo.com

Website : www.chobabay.com

Mine d'infos sur les animaux

Pour avoir des descriptions détaillées et photographies d'un grand nombres d'animaux de Tanzanie, superbe site internet, très complet d'un amoureux de l'Afrique.

http://www.safari-tanzanie.com/gallery/gallery.html

Stop à la copie d'articles !

Je soutiens le Mouvement des Voyageurs Blogueurs Pas Donateurs !

A ce titre, je refuse le pillage de mes articles.

Quelques sites qui ne vivent que du travail des autres, en prenant des articles qui ne leur coûte pas un sou au lieu de payer des pigistes pour du contenu. J'espère que nous serons nombreux à refuser ces pratiques.
  • http://www.paperblog.fr/voyages > agregateur très controversé.
  • http://www.globonautes.com > appartient à Go Voyages.
  • http://www.voyagemotion.com > appartient à Monagence.com.
  • http://www.monvoyageur.com > racheté par Prisma Presse.
  • http://www.trivago.com > société allemande.
Si je trouve mes textes sur ces sites, je demanderais donc des droits d'auteur.